13 avril 2021
protéger idée

Comment protéger une idée de projet ?

De nos jours, les porteurs d’idées sont nombreux et cherchent à tout prix à faire valoir leur sens de créativité. Pleins d’idées sur des produits et services qui peuvent changer le quotidien des gens et le faciliter davantage. Entre temps, les jeunes entrepreneurs ont toujours du mal à faire booster leurs idées et trouver un financement rapide à leurs projets, ils doivent d’abord expliquer le fonctionnement de leur concept dans la réalité et convaincre leurs interlocuteurs de s’investir dans leur créativité. Mais il arrive parfois de perdre son idée avant même qu’elle ne voie le jour ou rencontre ces obstacles, il est primordial de protéger son idée avant toute étape. Les créateurs craignent toujours le vol de leurs idées, il n’existe pas un mécanisme précis pour protéger son idée juridiquement parlant, la seule efficace solution est de garder son projet en secret. Cependant, il existe des méthodes à suivre pour pouvoir le faire. Alors comment bien protéger une idée ? Quelles sont les astuces disponibles pour protéger son idée de projet ?

D’abord, l’évaluation d’une idée

Avant de songer à mettre en œuvre son idée, il faut bien évaluer tous les aspects possibles, faites un semblant de cahier de charges qui correspond à vos attentes, mais aussi à vos besoins pour mettre en marche votre idée. Ne négligez pas son apport financier au fil du temps, il est nécessaire de cerner la valeur dont votre idée va rajouter, mais surtout adopter une technique fiable pour faire face à la concurrence qui devient rude ces dernières années. Une fois arrivée à ce stade, la vraie question qui se pose est, comment protéger mon idée ? Il est important de savoir quel aspect est prioritaire pour le protéger contre toute reproduction ou vol. Évaluer son idée est aussi un moyen efficace pour prévoir à l’avance le budget nécessaire pour la mise en marche de votre idée mais aussi les frais de sa protection.

Les types de protection d’idée qui existent

Il existe des protections pour une idée industrielle qui permettent, pour une durée déterminée, de protéger une idée et une création industrielle sur des régions bien définies aussi, parmi les titres de protection d’idée qui existent, on trouve :

  • Protéger son idée avec dessins et prototype, on parle ici de tous les aspects visuels qui constituent votre idée comme les couleurs, la texture ou les différents matériaux. L’idée doit être bien schématisée, apparente et concrètement réalisable. Avec ce moyen de protection, vous pouvez protéger votre idée pour une période de 5 ans renouvelables,
  • Protéger son idée avec un brevet d’invention est aussi envisageable si vous êtes à la possession d’une invention de produit qui concerne le domaine de la production ou l’agriculture. Il faut se renseigner davantage sur la charte à respecter pour avoir un brevet d’invention, en effet, pas toutes les inventions peuvent être certifiées,
  • Protéger son idée via une marque de fabrique est aussi une solution, cela ne protégera pas entièrement votre idée, mais seulement l’aspect visuel comme les dessins, photos et couleurs. Il faut noter que des frais s’appliquent pour ce genre de protection.

Comment protéger une idée ?

En France, il n’est pas possible de protéger légalement un concept ou une idée. Cependant, les matériaux qui constituent l’idée peuvent être protégeables sous certaines conditions. Mise à part le brevet d’invention et les droits d’auteur, plusieurs astuces permettent de contourner cette insuffisance de lois sur la protection des idées. Le but majeur derrière la protection de son idée est d’avoir la propriété intellectuelle et technique du produit ainsi la propriété industrielle du concept. Si le prototype d’une idée porte sur un thème littéraire ou artistique ou même d’un logiciel informatique, il est possible de la protéger en droits d’auteur. C’est aussi une façon pour avoir la possession morale d’une idée. En réalité, le propriétaire d’une idée, peu importe son motif, doit trouver un moyen intelligent pour protéger son idée, car rien ne garantit une couverture judiciaire du concept.

Maintenant, que vous savez qu’il existe des moyens de protection d’idée, que ce soit par obtention de brevet, droit d’auteur ou même être protégé par une marque cela ne protège pas la totalité de l’idée, mais seulement sa matérialisation. Il est même possible de protéger votre idée simultanément en utilisant ces types de protection à la fois. En attendant de concrétiser l’une de ces protections, il est fortement recommandé de garder le secret de votre idée. Même en travaillant avec des collaborateurs, pensez à leur faire signer des accords de confidentialité pour les empêcher de divulguer des informations sur votre projet ou de les faire publier en public. Une autre astuce est aussi fiable en cas de soucis avec un autre collaborateur, gardez des preuves matérielles de tout le processus de création comme les dates et les différentes factures qui porte votre nom.