16 août 2022
avantages-portage

En quoi consistent les avantages du portage salarial ?

En dépit de vos qualifications professionnelles ou de votre expertise dans un secteur d’activité particulier, il n’est pas toujours aisé de trouver un emploi stable et bien rémunérant, et cela, en raison de nombreux facteurs qui peuvent jouer ou non en votre faveur. En effet, les taux d’employabilité dans le monde sont variables et dépendent principalement de la situation socio-économique du Pays. En France, le niveau d’employabilité reste relativement moyen, ce qui a poussé de nombreux professionnels à se tourner vers d’autres solutions afin d’exercer leurs fonctions parmi lesquelles on cite le travail en free-lance qui représente un tremplin pour les travailleurs qui cherchent à offrir leurs prestations à titre autonome. Depuis l’avènement du portage salarial, le marché du free-lance connait un essor fulgurant, alors en quoi consiste le portage salarial et quels sont les avantages qu’il offre ?

Tout savoir sur le portage salarial

Le portage salarial est un dispositif de travail en free-lance qui repose sur une relation contractuelle dite « tripartite », car elle rassemble trois acteurs différents qui comprennent : le salarié en portage ou le prestataire free-lance, le client potentiel ainsi que l’entreprise de portage salarial qui se charge de prospecter la clientèle en question auprès du travailleur et de rémunérer ce dernier une fois que le travail sera réalisé.

Le concept de portage salarial a été officiellement introduit en France à partir des années 1980 et a initialement ciblé la catégorie des retraités ou des seniors qui souhaitaient augmenter leurs revenus mensuels. Depuis, le portage salarial s’adresse à tous les professionnels qui voudraient exercer un métier free-lance, ces catégories comprennent en l’occurrence les autoentrepreneurs, les managers de transition, les consultants internationaux, les étudiants ou encore les salariés à la recherche d’un autre emploi, en revanche, le portage salarial exclue les métiers de service non réglementés par l’état tels que des métiers d’achats ou de vente de marchandises.

Pourquoi avoir recours au portage salarial ?

Le portage salarial est considéré comme une véritable aubaine pour de nombreux travailleurs autonomes, notamment ceux qui sont en pleine reconversion professionnelle, car ce dernier leur permet de bénéficier de nombreux avantages tout en facilitant leur période de transition et en leur apportant l’assistance qu’il faut pour développer leurs connaissances dans leur secteur d’activité.

Le portage salarial offre une sécurité sociale à ses employés et leur permet d’accéder entre autres à l’assurance chômage, à une mutuelle santé ou à une mutuelle retraite. Qui plus est, les salariés de portage perçoivent un salaire mensuel comme tout autre travailleur.

Quel type de contrat pour le portage salarial ?

Le portage salarial comprend 3 types de contrats différents qui relient le professionnel en portage, le client ainsi que l’entreprise de portage en question, ainsi, on recense :

  • le contrat commercial qui est signé par l’entreprise de portage salarial ainsi que par le client qui comprend les termes de travail négociés par le prestataire en portage (les honoraires, date de début et fin du service, etc.) ;
  • le contrat du travail qui est signé entre l’entreprise de portage et le consultant « porté » pour négocier les clauses du contrat ;
  • la convention de portage qui représente un contrat de transparence entre le prestataire et le consultant porté.

Quels sont les inconvénients du portage salarial ?

Bien qu’il présente un dispositif de travail en free-lance sécurisé qui permet aux travailleurs d’accéder à de nombreuses fonctionnalités au fil de leur service, le portage salarial peut présenter quelques inconvénients dont principalement le fait qu’il soit exclusivement réservé aux activités de service,ce qui peut être contraignant pour les travailleurs qui exercent un emploi dans un cadre d’activité commerciale ou bien des services d’aide aux personnes âgées ou handicapées.

Qui plus est, le professionnel en portage doit faire en sorte de générer un chiffre d’affaires considérable afin de recevoir un salaire minimum par l’EPS ou entreprise de portage salarial, ce qui n’est pas toujours faisable, surtout s’il a peu de clients.