16 août 2022
financement-entreprise

Comment réussir le financement d’un projet ?

Il faut bien plus qu’une bonne idée pour développer une entreprise. Vous devez savoir où trouver les ressources, à la fois financières et technologiques, et vous devez trouver les bonnes personnes avec les bonnes compétences pour faire le travail. Savoir où chercher ces ressources peut vous faire gagner un temps précieux ainsi que de l’argent, et vous faire gagner de précieux partenaires dans le processus. Poursuivez la lecture de notre article, afin d’en savoir plus sur le financement de projet.

En quoi consiste le financement de projet ?

Le financement de projet est une méthode de financement de très grands projets à forte intensité de capital, avec une longue période de gestation où les prêteurs s’appuient sur les actifs créés pour le projet comme garantie, et sur les flux de trésorerie générés par le projet comme source de fonds pour rembourser leurs dus. En termes simples, le financement de projet est essentiellement un financement sur la sécurité du projet lui-même, avec des recours limités ou inexistants contre les sponsors du projet, ou d’autres parties impliquées dans le développement et la mise en œuvre du projet. En raison de ces caractéristiques du financement de projet, les prêts recherchés par les emprunteurs sont toujours approuvés par les prêteurs sur la base d’une solide évaluation interne du coût et de la viabilité des entreprises, ainsi que de la solvabilité des promoteurs du projet.

Les étapes typiques du financement de projet

Le financement d’un projet passe par plusieurs étapes précises qu’on vous cite ci-dessous.

L’étape de pré-enchère

Un gouvernement hôte sera généralement légalement tenu de lancer un processus d’appel d’offres formel pour la participation du secteur privé au projet proposé. Une entreprise ou un consortium d’entreprises sera invité à soumissionner pour le droit de mettre en œuvre le projet en tant que sponsor du secteur privé (actionnaire) de la société de projet.

Alternativement, une entité privée peut, de sa propre initiative, soumettre une proposition spontanée à un gouvernement hôte proposant un projet spécifique.Si le projet présente un intérêt, les deux parties négocient directement les conditions d’une licence ou d’une concession, sans passer par un appel d’offres formel.

L’étape de négociation du contrat

Les acteurs du projet négocient et formalisent des accords définissant les contours techniques, économiques et commerciaux du projet. Les dispositions de partage des risques des documents sont généralement structurées de manière à éliminer les risques du véhicule du projet et à les attribuer à quelqu’un d’autre, mieux placé pour les absorber. Le promoteur n’est pas en mesure d’approcher les marchés financiers avant la fin de la phase de négociation du contrat de développement du projet.

L’étape de collecte de fonds

L’étape de collecte de fonds commence une fois que tous les accords de projet sont paraphés et se termine au moment où l’installation est construite et mise en service. À ce stade, le promoteur mobilise les financements nécessaires, et supervise l’organisation de la gestion, la construction et la bonne mise en service de l’ouvrage.

Jusqu’à la clôture financière, le sponsor est responsable de tous les coûts de développement. Pour les méthodes de financement de projet, il existe trois méthodes de financement de projet :

  • Financement à frais partagés (ou par prêt à faible taux d’intérêt) ;
  • Financement des dettes ;
  • Financement par actions.

Pourquoi avoir recours au financement de projet ?

Le financement de projet aide à financer de nouveaux investissements en structurant le financement autour des flux de trésorerie et des actifs d’exploitation propres au projet, sans garanties supplémentaires du sponsor. Ainsi, la technique est capable d’atténuer le risque d’investissement,et de lever des fonds à un coût relativement faible, au profit du sponsor et de l’investisseur.