25 septembre 2021
marketing émotionnel

Qu’est-ce que le marketing émotionnel : définition et application

Une stratégie marketing fiable et efficace est faite d’un discours qui doit être à la fois : clair et logique, crédible et charismatique, enfin, émouvant et convaincant. En comprenant les consommateurs, leurs besoins et attentes, les entreprises à travers leurs marques, essayent de créer des émotions autour de leurs produits pour sensibiliser la clientèle. Le marketing émotionnel est ainsi fait. C’est ce que nous allons comprendre à travers cet article.

Qu’est-ce que le marketing émotionnel ?

Pour fidéliser un client à une marque ou une entreprise, ou attirer un client prospect. Les entreprises utilisent des outils marketing classiques ou innovants avec un ajout important qui est l’émotion. Le but de cette action est de lier émotionnellement le consommateur ou le futur consommateur avec la marque ou les entreprises.

Principe du marketing émotionnel

Le cerveau émotionnel et le cerveau rationnel exercent à leurs manières des influences sur le comportement de l’être humain. Quand le cerveau émotionnel est en marche, la personne ne raisonne pas donc c’est les émotions qui prennent le dessus et par conséquent la personne réagit d’une manière spontanée et impulsive sans raisonnement. D’un autre côté le rationnel bloque les sentiments et rend la personne insensible aux sentiments le temps d’une concentration ou d’un travail logique.

Cette particularité humaine donne des idées aux marketeurs à utiliser plus d’émotions dans leurs stratégies marketing pour éveiller le côté émotionnel et inhibé le côté rationnel des prospects et les inciter à consommer à cause de l’impulsivité due aux émotions. En résumé, les slogans publicitaires sont conçus pour viser le cœur avant la raison des consommateurs.

Entre autre, en accentuant un peu plus la même émotion la marque essaie par ce processus d’associer la marque au sentiment utilisé, c’est-à-dire que la marque sera graver dans nos mémoires grâce à un slogan ou une image pleine d’émotion.

Les émotions utilisées dans le marketing émotionnel

Toutes les émotions peuvent être utilisées, des plus positives au plus sombres. Le principe de ce marketing est d’utiliser les sentiments les plus puissants pour à la fois ancrer la marque dans les mémoires et éveiller notre cerveau émotionnel, et par la suite, inhibé la raison, qui poussera les personnes à acheter.

Les sentiments positifs

Pour évoquer chaque sentiment, les publicitaires tablent sur des thématiques, qui à coup sûr guident le consommateur vers les sentiments souhaités, le bonheur et l’amour :

  • les relations amoureuses où le consommateur ressent qu’il aime ou qu’il est aimé ;
  • les valeurs familiales dans les messages commerciaux procurent des sentiments positifs, vu que, les valeurs familiales sont les plus chères dans le cœur des français ;
  • les enfants et leurs joies de vivre transmettent toujours des sentiments positifs surtout pour les adultes nostalgiques ;
  • des valeurs sûres dont tout le monde est attaché, le partage et l’amitié, les publicitaires utilisent souvent ses deux valeurs pour créer des sentiments assez forts et pleins de bonheur, d’amour et d’espoir.

En utilisant ces valeurs ou sentiments les slogans ne laissent pas les consommateurs insensibles, puis par insistance la marque pourra être associée à ce sentiment ou cette émotion.

Les sentiments négatifs :

L’utilisation d’émotions fortes négatives n’est pas un choix fortuit par les marques. Cette utilisation suit une stratégie de démarcation pour ne pas tomber dans le piège du spot à thème ordinaire ou souvent abordé, puis il tombera vite dans les oubliettes. Le choix des émotions doit être assez fort comme la peur, le dégout ou l’anxiété. Les spots à sentiments négatifs sont rares mais très puissants, ils peuvent développer la peur ou le dégout dans un spot de prévention routière en exposant des images sanglantes.

Enfin, le marketing émotionnel peut s’associer avec le marketing digital pour plus de visibilité et plus de diffusion sur les réseaux sociaux.