13 avril 2021
marketing quanti quali

Marketing quantitatif et qualitatif : quelle est cette stratégie ?

Le marketing qualitatif et le marketing quantitatif sont deux concepts qui vont de paire pour permettre d’avoir des données générales et également en détails. À titre d’exemple, le marketing quantitatif donne des informations concernant le grand public alors le marketing qualitatif apporte des données sur des catégories distinctes du grand public. La différence est subtile, mais ils sont tous deux nécessaires pour mener à bien une étude ou une campagne Marketing. La stratégie du ciblage s’indexera sur le marketing qualitatif et une campagne de grande masse se référera surtout au marketing quantitatif.

Le Marketing qualitatif et quantitatif : définition

Le marketing quantitatif est dirigé vers des informations dans l’absolu, brutes et en chiffres principalement. Le marketing qualitatif est plus orienté et va en profondeur, il recueille surtout les motifs, les raisons et les motivations des comportements des consommateurs. C’est loin d’être de la statistique. On utilise surtout le marketing quantitatif pour les données générales alors que le marketing qualitatif est sur le détail. La question qui se pose alors, comment les associer pour une stratégie ?

Le marketing qualitatif est la base du lancement du marketing quantitatif. Une étude marketing est généralement lancée sur des concepts issus d’avis dispersés concernant un produit par exemple. Ces avis sont relevés par le marketing qualitatif et les soumettent au marketing quantitatif pour les valider, éventuellement, par des chiffres et des statistiques.

Ces deux concepts sont complémentaires et indissociables. Sur un nouveau produit donné, des échantillons ont été distribués à plusieurs consommateurs. Le marketing quantitatif comptera le nombre de personnes à qui ce produit a été satisfaisant. Mais le marketing qualitatif demandera les motifs pourquoi ils aiment ce produit et pourquoi ils ne l’aiment pas.

Le Marketing qualitatif

Le marketing qualitatif va plus en profondeur dans la recherche et ne se contentera pas d’un oui ou non ou alors d’une réponse sur une échelle de 1 à 10. Il recueille tous les avis sans exception sur un échantillon de consommateur cible. Il apporte un plus considérable à l’étude de marketing du point de vue qualité. Il peut suggérer des améliorations ou des changements sur un produit que l’étude quantitative ne pouvait pas suggérer.

Le marketing ne voit pas la masse mais le détail d’un groupe cible. Les données de ce marketing sont très difficiles à analyser. Les études de marketing qualitatif peuvent être menées de diverses manières. Des entretiens avec un groupe de consommateurs par exemple.

La démarche du marketing qualitatif est assez singulière, elle demande plusieurs domaines d’expertises comme la psychologie. Lors d’un entretien, les consommateurs doivent être mis en confiance pour pouvoir avoir des résultats réels. De même, le chargé d’étude devra aussi relever le non-verbaux des participants qui est aussi des données à ne pas négliger.

Le Marketing quantitatif

Le quantitatif est surtout chiffres et statistiques dans l’ensemble. Son travail n’est pas de se soucier d’un avis particulier. D’ailleurs, ces estimations ne sont surtout pas faites par des programmes informatiques qui analysent des comportements d’un nombre très important de personnes ou de consommateurs pour le marketing.

Cette étude est effectuée sur une méthodologie bien déterminée composée d’étapes à suivre. La première étape est de composer un échantillon qui représentera le mieux la population objet de l’étude. Cette phase est importante parce qu’elle conditionne la fiabilité des informations qui seront collectées. Ensuite, vient la rédaction du questionnaire qui sera soumis à l’échantillon de la population. Les questions seront plutôt fermées à des réponses bien déterminées contrairement à l’approche du marketing qualitatif. Nous allons résumer les approches concernant le marketing qualitatif qui sont :

  • entretien approfondi ;
  • étude de certains cas ;
  • étude d’experts ;
  • groupes de paroles.