13 avril 2021
risques plagiat pub

Quels sont les risques du plagiat publicitaire ?

Dans le monde publicitaire, le plagiat est très mal vu et peut facilement nuire à la réputation de l’entreprise ainsi que l’exposer à de fortes sanctions. Le plagiat publicitaire est la falsification d’idées, ou de concept d’une autre entreprise. Afin de réussir son opération de communication. Pour éviter ce type de pratique, les idées doivent être reformuler avec ses propres mots, pour éviter de tomber dans le plagiat. La ligne est très fine entre une violation de droit d’auteur et une adaptation d’informations avec ses propres mots, qui est tout à fait légal et non punit par la loi.

Un plagiat cause plusieurs sanctions juridiques à l’encontre de la personne en question, responsable de cet action malhonnête, au sein de l’entreprise. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les différentes punitions que peut induire un plagiat.

Quelles sont les différentes sanctions du plagiat publicitaire ?

Le plagiat même dans le monde publicitaire est considéré comme une violation des droits d’auteurs et expose la personne responsable en question à différentes sanctions.

Tout dépend du degrés de plagiat, et aussi du contexte où ce délit à été commis. En France, les droits d’auteurs sont pris au sérieux, et sont protégés par le code de la propriété intellectuelle. C’est pourquoi les sanctions de ce type de fraude sont conséquentes :

  • dans le milieu professionnel, vous serez exposé à des poursuites judiciaires et les sanctions sont très importantes. Vous devrez payer une amende qui va jusqu’à 300 000 euros ainsi que 3 ans de prison ferme ;
  • en plus, l’auteur du document plagié, peut aussi, vous attaquer en justice pour demander des dédommagements et intérêts, selon votre degrés de plagiat ;
  • en dehors des sanctions juridiques, la réputation de l’entreprise peut aussi en prendre un coup. Ce type d’agissement peut facilement nuire à une carrière, et faire chuter les ventes de celle-ci, car le plagiat est très mal vu dans tous les domaines ;
  • la copie d’informations, d’idées, ou de recherches est tolérée si la personne en question cite l’auteur de ces différentes œuvres afin de respecter et préserver les droits de cet personne. Et donc rendre à césar, ce qui est à césar !

Les cadres où le plagiat est le plus courant

Le plagiat est une falsification de document qui consiste à copier et coller des informations de document, dans son propre travail sans reformulation. Le plagiat est très courant dans les différents domaines professionnels ou universitaires. Nous allons voir dans cette partie de l’article, les domaines où le plagiat est le plus fréquent.

  • le milieu artistique est le plus touché par ce type de pratique malhonnête. Que ce soit dans le monde de la musique, le plagiat touche souvent les mélodies, et les harmonies de chanson. Ou encore dans le monde audiovisuel, ou la copie d’un passage d’une vidéo, est aussi considérée comme une violation des droits de l’auteur ;
  • dans le domaine de l’écriture, c’est aussi une pratique très courante, souvent des passages entiers de livres sont copiés et collés dans de nouvelles créations. Ce qui engendre de sanctions conséquentes ;
  • le cadre universitaire est aussi touché par ce type de pratique prohibé. Car la plupart des étudiants s’inspirent de différents exposés, mais la réadaptation avec ces propres mots doit être totale, pour ne pas tomber dans le plagiat. Mais l’avantage c’est que les sanctions du plagiat dans ce contexte sont beaucoup moins importantes que dans le monde professionnel ;
  • Dans un cadre scientifique, le vol d’idée ou de théories médicales est très fréquent et a souvent des punitions juridiques, telles qu’une forte amende, ainsi qu’un séjour en prison pour une durée déterminée.