19 juin 2024
tms-eviter

Comment éviter les TMS sur le lieu de travail ?

Les troubles musculo-squelettiques, également appelés TMS, sont monnaie courante dans le monde de l’entreprise. De nombreux employés sont touchés par des douleurs dorsales ou cervicales ou d’autres problèmes de santé. L’utilisation de l’ordinateur et la position assise sont les deux causes les plus importantes et augmentent les chances de développer ces affections. En réalité, elles représentent 87 % des maladies professionnelles. C’est pourquoi, comment pouvons-nous être sûrs d’éviter les TMS sur le lieu de travail ? Voici la stratégie préventive que nous pouvons mettre en œuvre pour diminuer les risques liés au travail.

TMS : définition

Les TMS sont des affections qui ont un impact sur les systèmes locomoteurs, c’est-à-dire les muscles, les articulations, les tendons, les nerfs, le canal carpien, etc. Ils sont causés par des tâches répétitives. Ils sont le résultat d’un travail répétitif ainsi que du fait que nous utilisons les mêmes parties du corps au cours de la journée. C’est la première cause de maladie professionnelle reconnue par l’assurance maladie en France. Le travail de bureau avec des ordinateurs augmente considérablement les risques. S’ils sont invalidés tous les jours, il est possible de les prévenir en utilisant quelques gestes simples. Pour cela, il faut en déterminer la raison, puis examiner l’aménagement des postes de travail.

Certaines actions à entreprendre pour réduire la souffrance

Pour mettre fin aux TMS et aux douleurs qui en découlent, il faut revoir le lieu de travail. Mais il faut aussi examiner sa posture et sa façon de travailler. Pour prévenir une blessure de votre système musculo-squelettique, voici trois étapes essentielles :

Organisez votre poste de travail

Pour prévenir les douleurs au dos et au cou Voici les meilleures postures à adopter :

  • Placez votre écran à hauteur des yeux ;
  • Placez le clavier à 15 centimètres du bord et veillez à ce qu’il soit plat.
  • Ne placez pas votre souris trop loin du clavier.
  • Choisissez une chaise de bureau ergonomique (elle doit soutenir votre dos et comporter des accoudoirs réglables) ;
  • Posez vos pieds à plat sur le sol ou utilisez le repose-pieds;

Pour prévenir le syndrome du canal carpien, assurez-vous que vos articulations sont correctement soutenues et ne les sollicitez pas trop:

  • Vos mains doivent être alignées avec vos avant-bras.
  • Les avant-bras doivent reposer sur la table pendant que vous tapez ;
  • Optez pour l’utilisation d’un accoudoir.

Faites les gestes appropriés

Pour éviter de souffrir pendant de nombreuses heures de travail, l’ergonomie du poste de travail est primordiale. Mais il est également important de changer les positions et de déplacer les tâches pour éviter les tensions musculaires.

Faire des pauses régulières et s’étirer pour réduire les risques de TMS

Rien de mieux que quelques étirements rapides de la nuque, des poignets, des épaules et du dos pour soulager les muscles fatigués tout au long de la journée. Veillez également à faire des pauses fréquentes afin de diminuer votre niveau de stress et de concentration, qui peut provoquer des TMS. Cinq à dix minutes toutes les deux heures suffisent pour siroter un café, pour vous rendre dans un autre bureau afin d’obtenir un papier ou pour faire une promenade à l’extérieur afin de respirer.